Loi Valletoux : intérim, quels impacts et comment s'adapter ?

Découvrez les impacts de la loi Valletoux sur l'intérim pour les jeunes diplômés paramédicaux et comment Hublo peut aider les établissements de santé à s'adapter à ce changement.

Découvrez les impacts de la loi Valletoux sur l'intérim pour les jeunes diplômés paramédicaux et comment Hublo peut aider les établissements de santé à s'adapter à ce changement.

Le 24 juin 2024, le décret d'application de la loi Valletoux a été publié au Journal Officiel, introduisant des restrictions sur l'intérim pour les jeunes diplômés paramédicaux. Ce décret stipule que, à compter du 1er juillet, les professionnels paramédicaux devront justifier de deux années d'exercice professionnel avant de pouvoir effectuer une mission d’intérim. Cette mesure vise à orienter les jeunes professionnels vers des emplois stables et à améliorer la qualité et la sécurité des soins. Cet article explore les objectifs de cette loi, ses impacts potentiels sur les établissements de santé, et comment Hublo peut les aider à s'adapter.

Objectifs de la loi Valletoux

Les pouvoirs publics ont mis en place cette loi pour plusieurs raisons. Premièrement, il s'agit de favoriser l'orientation des jeunes diplômés vers des emplois stables en établissements de santé, afin de leur permettre d'évoluer dans des environnements de travail pérennes. Deuxièmement, pour les établissements de santé, l'objectif est de stabiliser les équipes de travail, de garantir la qualité des soins, et de limiter la concurrence salariale avec les entreprises de travail temporaire.

Impacts pour les établissements de santé

1. + de candidatures et de recrutements

Avec cette nouvelle législation, les jeunes diplômés ne pouvant pas s'inscrire en intérim vont se tourner directement vers les établissements de santé pour trouver un emploi. Cela se traduit par une augmentation du nombre de candidatures à gérer et plus de recrutements à effectuer. Les établissements devront se préparer à traiter un volume accru de candidatures et à accélérer leurs processus de recrutement pour ne pas laisser passer de bonnes opportunités.

2. Réduction de l'intérim

La limitation de l'accès à l'intérim pour les jeunes diplômés entraînera une diminution du nombre d'intérimaires disponibles. Cela signifie que les établissements devront trouver d'autres moyens pour combler leurs besoins en personnel, ce qui peut inclure l'augmentation des recrutements permanents ou l'utilisation accrue de vacataires.

3. Augmentation des vacations

Avec moins de possibilités d'intérim, de nombreux jeunes diplômés se tourneront vers la vacation comme alternative. Cela implique que les établissements devront gérer un plus grand nombre de vacataires, ce qui peut représenter une charge administrative supplémentaire. Toutefois, les vacations peuvent aussi représenter une économie par rapport à l'intérim, car elles respectent les conditions salariales en vigueur dans l'établissement.

Comment Hublo peut aider à s'adapter

1. Constituer et enrichir votre vivier de vacataires

Communiquez autour de votre établissement et recevez les candidatures complètes de vacataires disponibles à proximité. En intégrant ces professionnels dans leur vivier, les établissements peuvent rapidement combler les besoins de remplacement, réduisant ainsi leur dépendance à l'intérim.

2. Gérer les tâches administratives liées aux vacations

La gestion administrative des vacations peut être complexe, mais Hublo simplifie ce processus en automatisant les tâches telles que la Déclaration Préalable à l'Embauche, l'édition des contrats de travail, et l'envoi des informations nécessaires à la paie et au planning. Cette automatisation permet de gagner du temps et d'assurer que toutes les formalités sont correctement respectées.

3. Recrutez pour le long terme

Grâce à l'outil ATS Mstaff de Hublo, les établissements peuvent recruter de nouveaux soignants en CDI et convertir les vacataires en employés permanents. Cela aide à stabiliser les équipes de travail et à réduire la dépendance à des solutions de remplacement temporaires.

La loi Valletoux sur l'intérim représente un changement significatif pour les établissements de santé. En exigeant deux années d'expérience pour les jeunes diplômés avant de pouvoir effectuer des missions d’intérim, cette loi vise à stabiliser les équipes et à améliorer la qualité des soins. Les établissements doivent se préparer à ces changements en augmentant leurs efforts de recrutement et en utilisant des solutions innovantes comme Hublo pour gérer les remplacements et les vacations. 

Hublo offre une gamme d'outils pour faciliter la gestion des ressources humaines, de la constitution de viviers de vacataires à la gestion automatisée des tâches administratives, en passant par le recrutement de personnel permanent. En adoptant ces solutions, les établissements peuvent non seulement se conformer à la nouvelle législation, mais aussi améliorer leur efficacité opérationnelle et la qualité des soins prodigués.