L’enjeu de la digitalisation des systèmes de santé : quels outils pour y arriver ?

L’enjeu de la digitalisation des systèmes de santé : quels outils pour y arriver ?

L’enjeu de la digitalisation des systèmes de santé : quels outils pour y arriver ?

Depuis quelques années, la numérisation de la santé prend de l’ampleur dans de nombreux pays. Cette tendance constitue une réponse à la fois nécessaire et presque évidente aux mutations récentes de la société, ainsi qu'à certaines problématiques propres à ce secteur. Ses bénéfices s'observent notamment sur trois points clés :

  • l'amélioration de l'organisation du travail et de la répartition des ressources 🏥
  • la simplification des parcours de soins 🧘‍♀️
  • l’amélioration de l’expérience globale du patient 💆‍♂️

Néanmoins, la digitalisation de la santé semble prendre plus de temps en France que dans certains autres pays. Ce constat a notamment incité l’État français à soutenir les entreprises qui innovent dans le domaine de l’e-santé, dans l'objectif d'accélérer la transition numérique au sein des établissements de santé.

Petit zoom sur l’e-santé en France, et quelques outils innovants qui permettent d'améliorer significativement la qualité de vie au travail des professionnels de santé tout en optimisant l'organisation des établissements de santé. 👇


Quelles sont les principales problématiques qui font barrage à la digitalisation des établissements de santé ?

1. La situation économique et sociale

On constate aujourd'hui trois phénomènes qui ont un impact important sur l’accroissement du digital dans la santé :

  • Une population qui croît 🌏
  • Une population qui vit plus longtemps 👵🏻
  • Une crise sociale et économique 🦠

On note d’un côté des professionnels qui sont débordés et fatigués. De l’autre, des patients qui sont de plus en plus demandeurs : ils demandent à avoir plus de transparence, plus de personnalisation. Pour atteindre ces deux objectifs, il faut réussir à mettre en place des outils qui amélioreront tant le parcours du patient que les conditions de travail des professionnels.


2. Le manque d’information et la crainte

Le manque d’informations auprès des professionnels de santé constitue l’un des premiers obstacles à cette digitalisation des process et des outils en santé.

La santé est un secteur généralement considéré comme plutôt “conservateur”, et qui a tendance à rester sur ses acquis. Si certaines industries sont facilement associées à la digitalisation, telles que la restauration ou le retail, la santé prend davantage de temps pour enclencher et affirmer son mouvement numérique. Les acteurs e-santé sont de plus en plus nombreux, mais ont encore beaucoup à prouver. Les professionnels de santé ont quant à eux besoin d’être rassurés par rapport à la transformation digitale qui soulève beaucoup de questions légales et éthiques, d'autant plus qu'ils sont rarement informés sur la capacité des entreprises à prendre en compte ces enjeux.

En tant qu’entrepreneur, se lancer dans la digitalisation de la santé constitue donc un réel challenge. Certains l’ont toutefois relevé avec brio, comme Alan qui vient de lancer sa nouvelle app Alan Baby.

Le manque de temps représente un autre frein dans le processus de digitalisation des établissements de santé. Souvent débordés, ces derniers peinent à consacrer le temps nécessaire à l’installation de nouvelles solutions digitales. Et pourtant, non seulement ces solutions digitales existent précisément pour leur permettre de gagner du temps au quotidien, mais plusieurs d’entre elles ne demandent aucune connaissance spécifique pour les implémenter : les modèles de type SaaS, par exemple, ne nécessitent aucune installation et sont accessibles de partout.


Quel intérêt pour les établissements de santé à prendre part au phénomène de digitalisation ?

La numérisation des processus traditionnellement employés dans le domaine de la santé peut engendrer un impact positif à plusieurs niveaux : l’accès aux soins, la qualité des diagnostics posés, le renforcement et la simplification des relations médecins et patients, l’accélération du parcours de soins…

Concrètement, ce cercle vertueux passe par l'utilisation systématique de certains outils efficients, tels que les dossiers médicaux partagés, la prise de rendez-vous en ligne, la gestion des plannings d’équipe et des remplacements, la mutuelle santé en ligne, le carnet de santé électronique… la liste est encore longue ! De par le caractère spécifique du domaine de la santé, les entreprises qui proposent ces services mettent un point d'honneur à garantir la sécurisation des informations de santé et de la protection de la confidentialité des patients. Elles sont d'ailleurs nombreuses à s'engager à ne pas exploiter les données récoltées leur plateforme, comme en témoigne par exemple cet article d'Alan Baby.

Nous avons sélectionné pour vous quelques applications de confiance, qui ont prouvé leur efficacité pour faciliter le quotidien des professionnels de santé.👇


1. Coclinic, pour optimiser le partage des ressources entre professionnels de santé

Coclinic s'adresse à tous les professionnels de santé, médicaux et paradémicaux. Cette application permet la mise à disposition de locaux professionnels inexploités pendant une période type, par exemple, à un autre professionnel de santé qui exerce sa profession de manière libérale et ne veut pas investir dans un cabinet.


2. Skello, pour piloter efficacement son organisation

Skello a vocation à planifier, simplifier et optimiser l'organisation du travail. Cette application permet offre un large panel de fonctionnalités, dont les principales sont :

  • créer et communiquer les plannings d’équipes
  • suivre l’historique des contrats
  • générer des documents RH automatiquement
  • gérer les congés et absences
  • suivre les heures travaillées et chômées en temps réel


3. DrSanté, pour simplifier les tâches paramédicales

DrSanté permet de simplifier la réalisation des tâches classiques qui accompagnent le soin des patients, parmi lesquelles :

  • la création de comptes rendus
  • la réception d’analyses
  • la consultation de l'historique médical du patient
  • la lecture des cartes vitales
  • l'édition d'ordonnances sécurisées
  • l'édition et l'archivage de feuilles de soin électroniques
  • la gestion de l’agenda


4. Self-med, pour faciliter la comptabilité

À l'instar de DrSanté, Self-med vise à faciliter la vie des professionnels de santé afin de leur permettre de dégager du temps pour se concentrer au soin. Cette application simplifie grandement le traitement de la comptabilité grâce à plusieurs fonctionnalités, telles que :

  • la synchronisation bancaire
  • l'édition de documents comptables conformes pour les AGA
  • la catégorisation automatique (prêts, dépenses, recettes…)
  • la formalisation de la comptabilité par rapport à la trame propre à l'établissement


5. Medicall, pour digitaliser le secrétariat téléphonique médical

Medicall vise à améliorer le contact et l'échange avec les patients, grâce à plusieurs services simples d'utilisation :

  • une permanence téléphonique médicale composée d’une équipe française expérimentée
  • un agenda médical consultable en ligne
  • une messagerie médicale intelligente et interactive.

Une des forces de cette application réside dans sa compatibilité avec d’autres logiciels.